La charte des monnaies territoriales

image_pdfimage_print

Publié par le cercle monnaie territoriale et économie circulaire des Affranchis de gouvernance sociocratique d’intelligence collective: avec l’accord de la MLeT avec la participation des GL le TEIL, GL de Ganges et des junistes d’Aubenas


https://lesaffranchis.assoconnect.com

La monnaie territoriale est la matérialisation en coupons d’échanges par bassin de vie, de la monnaie libre en cours sur le territoire français voir international

Charte de fonctionnement des monnaies territoriales 

Les collectifs locaux privilégient une certaine éthique de la monnaie territoriale et dont les points essentiels peuvent se résumer par :

• Le respect de la dignité des peuples et de leur culture,

• La sauvegarde de la nature et des richesses,

• Une attitude bienveillante avec les gens rencontrés, dans l’acceptation de leurs différences.

…/…

Vision :

Un monde autonome et résilient où la souveraineté territoriale permet de valoriser l’échange et le partage.

Mission :

Structurer un réseau d’échange pour dynamiser les ressources d’un territoire.

Favoriser son indépendance. Inspirer la confiance et permettre l’inclusion de ses habitants.

Ambitions :
Pendant le confinement :
– passer le cercle à au moins 5 membres
– réaliser les documents communs à tous les territoires (Charte, comprenant vision et mission…)
– mettre au point les modalités techniques et financières de la mise en place d’une monnaie territoriale
– préparer une présentation publique en visio du projet de monnaie territoriale pendant le confinement
– avant la présentation publique, établir un projet de communication pour la monnaie territoriale
Après le confinement, réaliser des présentations en présentiel dans les territoires


Rôle :
Compétent et transparent, qui crédibilise et renforce la résilience du projet.
Avec le sens du bien commun afin d’être reconnu des acteurs institutionnels

Valeurs :
Bienveillance
Confiance
Créativité
Équité
Partage

Définition d’un collectif

Le collectif est le représentant local de la monnaie territorial

Elle regroupe des utilisateurs et prestataires en accord avec la déontologie de celle ci.

Le collectif est une structure à but non lucratif, possédant un statut associatif légal (loi de 1901) qui lui permet d’assurer la représentation locale de la monnaie territoriale et d’être reconnue en tant que telle. Elle développe les échanges de monnaie territoriale entre ses adhérents du territoire concerné et en garantissant leur libre circulation au sein des structures locales.

Rôle et mission d’un collectif

La mission du collectif local est d’être le représentant auprès des adhérents de son territoire. Elle a à sa charge l’organisation de rencontres entre les adhérents locaux et producteurs locaux.

Il développe et structure le réseau d’échange de la monnaie territoriale entre les adhérents du territoire (ajouter définition du territoire). Il garantit la libre circulation de cette monnaie au sein des structures locales.

Le collectif dispose d’une grande liberté pour son organisation et le choix de ses partenaires, mais doit toujours garder à l’esprit qu’il doit rester indépendant de toute organisation politique, religieuse, caritative et commerciale. Il est au service de l’économie locale. Il peut nouer des partenariats avec des associations, des municipalités ou tout autre organisme qui œuvre pour le bien commun.

Lors de ces rencontres, le collectif doit s’efforcer de toujours mettre en avant l’éthique prônée par la monnaie territoriale, afin d’éviter l’entrée dans l’association d’adhérents qui risqueraient de ne pas être en accord avec la déontologie du collectif

En effet, s’il reste évident que le collectif est ouvert à tous et que son développement est souhaitable, il n’en est pas moins évident qu’une certaine vigilance est nécessaire pour que les principes qui ont été à l’origine de sa création ne soient pas dénaturés.

Lors de l’organisation de manifestations (buffet-projection, festival…), le collectif ne rémunère pas les conférenciers, ni les organisateurs. Ces participations doivent toujours conserver un caractère bénévole.

Création d’un collectif

La création d’un collectif naît de l’envie de privilégier une économie locale. Il s’engage à adopter un fonctionnement et un mode de gouvernance d’inspiration sociocratique. Il devra certifié par un cercle certificateur.

Un collectif peut se constituer qu’avec un noyau d’adhérents domiciliés sur le territoire concerné.

La constitution d’un collectif nécessite l’implication d’un minimum de deux personnes adhérentes au collectif à jour des cotisations annuelles prêtes à animer un nombre d’adhérents suffisants en collégiale et d’envisager après l’année probatoire de constitution de présenter un projet de financement pour assurer une autonomie financière.

Il doit pour cela motiver ses adhérents à trouver des solutions permettant d’atteindre ce but, surtout dans la perspective d’une augmentation du nombre d’adhérents.

Toute création par un collectif d’une association ou d’une structure parallèle entraîne la suppression du collectif, afin qu’aucune ambiguïté ne puisse subsister.

Le « cercle de coordination » des collectifs

Afin d’assurer un développement harmonieux des collectifs partout sur les territoires, le cercle de coordination des collectifs, qui travaille en étroite collaboration avec les responsables des collectifs, s’efforce d’aider les collectifs à résoudre leurs problèmes de fonctionnement, de choix de partenariat, de « stratégie » de développement. Les collectifs doivent toujours s’adresser au cercle qui est en permanence à leur disposition pour les aider et les conseiller.

Le cercle de coordination est l’organe qui certifie les collectifs (cercles territoriaux) et leur cahier des charges. Si un adhérent d’un collectif estime qu’une objection majeure au bon fonctionnement de la monnaie territoriale n’a pas été retenue par son collectif, il pourra faire suivre l’objection directement au cercle de coordination.

Le cercle de coordination est composé :

– d’un représentant de chaque collectif désigné avec la méthode de « l’élection sans candidat ». Celui-ci sera mandaté pour au moins 6 mois. Pour les réunions, le collectif peut occasionnellement désigner une deuxième personne avec la même méthode.

– d’un représentant du cercle « monnaie territoriale » de l’association Les Affranchis désigné avec la méthode de « l’élection sans candidat ». Celui-ci sera mandaté pour au moins 6 mois. Pour les réunions, le cercle « monnaie territoriale » de l’association Les Affranchis peut occasionnellement désigner une deuxième personne avec la même méthode.

Respect de la charte

Le cercle de coordination se réserve le droit, après examen des faits, de retirer l’appellation monnaie territoriale à tout collectif qui ne respecterait pas la présente charte de fonctionnement et de déontologie de la monnaie territoriale, ni ne se reconnaîtrait dans l’éthique qu’elle défend.

Au même titre ne retient pas tout collectif désirant faire sécession dans le cas d’un désaccord survenant dans la défense de l’éthique qu’elle prône ou après tout acte contraire à la déontologie de la monnaie territoriale.

En cas de séparation, les adhérents, après information, auraient libre choix de rester adhérent individuel à la monnaie territoriale

Les Etats Généraux des collectifs

Il s’agit d’un week-end, organisé chaque année par un collectif à tour de rôle, auxquels sont conviés trois délégués par collectif ainsi que les correspondants locaux.

Ces Etats Généraux ont pour but de faciliter la communication entre les collectifs et de réfléchir aux améliorations possibles en échangeant les expériences de chacune d’entre elles.

Cette organisation a pour objectif de permettre à tous les collectifs d’envoyer des représentants aux Etats Généraux obligatoirement une année sur deux au moins, et si possible tous les ans. La présence régulière des collectifs aux Etats Généraux est obligatoire, car elle est indispensable au développement cohérent des monnaies territoriales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *